[Page d'accueil] [Sitemap] [Actualité] [Tous les OS] [Téléchargement] [Liens] [Le projet] []
L'article




703 mots. [ 3 Captures d'écran ] [ 21 Versions ]


DOS (Disk Operating System)

En juillet 1980, IBM vendit à Microsoft, pour 186.000 dollars, les droits d'exploitation d'un système d'exploitation 16 bits pour le PC (Personal Computer). La société Digital Research de Gary Kildall possédait à cette époque-là CP/M-86 dans sa version 16 bits, mais ne répondait toutefois pas aux attentes d'IBM. Microsoft ne possédait à cette époque aucun système d'exploitation qui soit conforme, Malgré tout, Microsoft acheta en novembre 1977 la licence de CP/M à Digital Research, pour 50 000 dollars. Comme Microsoft ne pouvait pas revendre la licence à d'autres, un accord particulier a été conclu par la firme de Seattle pour QDOS. QDOS est un clone 16 bits de CP/M crée par Tim Paterson en avril 1980. Microsoft acheta la licence de QDOS pour 25 000 dollars. Après la signature d'un contrat avec IBM, Bill Gates acheta QDOS pour 50 000 dollars en juillet 1981. Cela se révéla être une affaire très lucrative. IBM l'installa sur tous les ordinateurs IBM sous le nom de PC-DOS, à commencer par le PC IBM 5150, tandis que le nom réservé aux autres distributeurs fut MS-DOS. La version 1.0 de MS-DOS contient 4.000 lignes de code en langage assembleur.

Le fichier command.com est l'interpréteur de commandes qui contient les commandes internes de MS-DOS. Avec le le fichier io.sys qui est dédié aux tâches classiques liées aux périphériques comme l'accès à l'écran, au clavier, au disque dur et aux interfaces, il constitue le coeur du système d'exploitation. Le DOS est très proche du matériel.

1982 MS-DOS devient le standard des binaires pour tous les systèmes compatibles, au moment où 50 entreprises prennent la licence MS-DOS. Les éditeurs de logiciels et les fabricants de matériel se conforment à ce standard.
1983 fut l'année du triomphe des PC et le besoin d'une interface graphique est apparu. Microsoft a suivi la tendance et a annoncé dès 1983 une interface utilisateur nommée Windows. Pendant ce temps, beaucoup d'autres systèmes perdirent leur légitimité sur le marché.
1984 le nombre de marchands de PC fournissant des licences de MS-DOS dépasse 200. En août, IBM apporte avec l'AT une machine qui devrait logiquement élargir le marché des PC en parallèle de MS-DOS 3.0/3.1.
1985 MS-DOS est diffusé sur les ordinateurs Intel x86 du monde entier. Cela s'explique par l'évolutivité des ordinateurs grâce aux nombreuses cartes d'extension de fabricants étrangers, leur coût de revient relativement modeste et une palette de plus en plus large de logiciels.

1988 MS-DOS était devenu indispensable, et était en position de monopole sur le marché des systèmes DOS. Le nombre de machines fonctionnant sous MS-DOS dépassa les 60 millions et dépassa ainsi celui de tous les autres systèmes. Après cela, chaque éditeur de logiciel prépara des versions MS-DOS des logiciels d'utilisation courante, comme le traitement de texte, le tableur, ou d'autres solutions logicielles telles que les bases de données, la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) ou le traitement d'images. A peu d'exceptions près, les fabricants de PC concevaient des systèmes compatibles MS-DOS.

Mise à jour
L'arrivée de Windows 95/ME a encore marginalisé le DOS. Il subsiste pour des raisons de compatibilité avec les programmes MS-DOS et permet à Windows 95 et ME de démarrer. Les programmes DOS sont directement exécutés dans une fenêtre DOS ou bien grâce au mode MS-DOS du menu Démarrer. Dans le meilleur des cas, le mode MS-DOS est utilisé pour booter depuis une disquette ou pour des activités du même acabit.

Domaines d'application
Organisation des données
Système requis

Captures d'écran

MS-DOS système d'exploitation Agrandir 1MS-DOS système d'exploitation Agrandir 2MS-DOS système d'exploitation Agrandir 3
MS-DOS 2.11MS-DOS 5.0MS-DOS 5.0

Versions

Date - Version
1981 août - MS-DOS 1.0, autrefois appelé QDOS/86-DOS peut adresser 128 Ko de RAM au maximum introduction de la FAT
1981 juin - MS-DOS 1.10,
1982 août - MS-DOS 1.25, support des disquettes DD (Double Densité)
1983 mars - MS-DOS 2.0, support des disques durs IBM 10 Mo des répertoires et des lecteurs de disquettes 5"1/4 d'une capacité allant jusqu'à 360 Ko
1983 déc. - MS-DOS 2.11, jeu de caractères étendu
1984 août - MS-DOS 3.0, support des lecteurs de disquettes HD (Haute Densité) (1.2 Mo) et des disques durs de 32 Mo
1984 - MS-DOS 3.1, introduction de la gestion de réseaux
1985 - MS-DOS 3.2
1985 - MS-DOS 3.21,
1987 avril - MS-DOS 3.3 extension aux ordinateurs IBM PS/2 supporte des disques durs 3"1/2 et des lecteurs de disquettes de plus grosse capacité davantage de partitions et des jeux de caractères pour plusieurs langues
1988 juil. - MS-DOS 4.0, support du XMS partitions pouvant aller jusqu'à 2 Go shell graphique correction de bugs
1988 nov. - MS-DOS 4.01, il devient possible d'avoir un grand nombre de partitions occupant chacune jusqu'à 32 Mo correction de bugs
1991 juin - MS-DOS 5.0, version majeure permet l'utilisation de zones HMA et UMA de la mémoire vive aussi bien pour le DOS que pour les TSR ou les pilotes de périphériques (zone mémoire d'adresse comprise entre 640 Ko et 1024 Ko) supporte les disquettes 2,88 Mo d'IBM contient un interprète BASIC amélioré un éditeur de texte l'utilitaire Undelete un outil de gestion des versions de programmes
1992 - MS-DOS 5.0a, correction de bugs pour UNDELETE et CHKDSK
1993 août - MS-DOS 6.0, concurrent du DR-DOS 6 de Novell. Contient DoubleSpace un programme Anti-Virus un défragmenteur la commande MOVE un MSBACKUP amélioré et plusieurs configurations possibles lors du boot l'optimiseur de mémoire MEMMAKER le DOS-Shell est fourni séparément sur disquettes
1993 nov - MS-DOS 6.2, DoubleSpace devient incompatible avec sa version précédente apparition de SCANDISK améliorations de DISKCOPY et SmartDrive
1994 mars - MS-DOS 6.21, DoubleSpace est dissocié de MS-DOS en raison d'un conflit juridique avec Stac Electronics
1994 mai - MS-DOS 6.22, Microsoft achète la licence de DoubleDisk à VertiSoft Systems et le renomme DriveSpace. Dernière version indépendante officielle
1995 août - MS-DOS 7.0, composants MS-DOS pour Windows 95 support de LFS par l'intermédiaire de la VFAT autres programmes dans le répertoire "..oldmsdos" du CD d'installation
1996 août - MS-DOS 7.10, composants MS-DOS pour Windows jusqu'à Windows 95 B et versions ultérieures reconnaît pour la première fois les disques durs FAT 32
2000 - MS-DOS 8.0, composants MS-DOS pour Windows ME, dernière version de MS-DOS